Directeur artistique
PHILIPPE HERREWEGHE

10/11/2019 — 16:00
Konzerthaus | Berlin | DE
Johannes Brahms [1833–1897]

Vier Gesänge op. 17
Ungarischer Tänzer nr.4-10-14 (orch. Fischer)
Nänie op.82
Abendständchen op.42/1
Variationen auf ein Thema von Haydn op.56/a
Schicksahlslied op.54

Collegium Vocale Gent
Konzerthaus Berlin
Iván Fischer
chef d’orchestre

tickets

Schicksalslied

Ivàn Fischer a lui-même orchestré les célèbres danses hongroises de Johannes Brahms et les a combinées au sein de ce programme à des partitions de grande envergure pour chœur et orchestre. Sa prédilection pour la musique chorale s’était déjà manifestée pendant ses années hambourgeoises. Avec le Deutsches Requiem, sa grande diversité et la conscience historique de son écriture, Brahms pose les bases stylistiques d’œuvres chorales orchestrales plus tardives. Tant le profondément humain Schicksalslied (Chant du destin) de 1871, s’inspirant d’un poème de Hölderlin, que Nänie, un lamento composé dix ans plus tard à la mémoire de son ami proche, le peintre Anselm Feuerbach, témoignent d’une recherche incessante d’un langage musical riche qui, même aujourd’hui, semble encore terriblement actuel.