Directeur artistique
PHILIPPE HERREWEGHE

09/11/2017 — 19:00
Paleis voor Schone Kunsten | Brussel | BE

Johann Sebastian BACH (1685-1750):
Die Himmel erzählen – cantate BWV 76
Geist und Seele wird verwirret – cantate BWV 35
Ich hatte viel Bekümmernis – cantate BWV 21

Hannah Morrison _soprano_
Carlos Mena _contreténor_
Hans Jörg Mammel _ténor_
Mathias Vieweg _basse_

*Collegium Vocale Gent*
Ricercar Consort
Philippe Pierlot _direction musicale_

Ein fröhliches Halleluja

Mieux que quiconque, Jean-Sébastien Bach savait mettre son talent et son inventivité au profit d’œuvres d’une étonnante profondeur émotionnelle. Ses cantates d’église témoignent en particulier de sa façon unique de combiner les versets de la Bible, la poésie libre et les chorals luthériens. Un bel exemple en est la très touchante Ich hatte viel Bekümmernis BWV 21, que Bach mis au monde lors de son séjour à Weimar. D’un style plus virtuose, la cantate virtuose pour alto solo Geist und Seele wird verwirret BWV 35, composée à Leipzig en 1726, exprime pour sa part l’inspiration féconde que suscita à Bach la croyance en un au-delà.