s Leipziger Kantaten 1723 – Collegium Vocale Gent

Directeur artistique
PHILIPPE HERREWEGHE

26/01/2012 — 19:00
deSingel | Antwerpen | BE

p. *Johann Sebastian BACH*  (1685-1750)
Cantate BWV 105 “Herr, gehe nicht ins Gericht mit deinem Knecht”
Cantate BWV 46 “Schauet doch und sehet”
Cantate BWV 25 “Es ist nichts gesundes an meinem Leibe”
Cantate BWV 138 “Warum betrübst du dich , mein Herz?”

Hana Blaziková   _sopraan
_ Damien Guillon  _contre-ténor
_ Thomas Hobbs  _ténor
_ Peter Kooij  _basse

_ Collegium Vocale Gent
Philippe Herreweghe

Leipziger Kantaten 1723

%Déjà en 1723% %, immédiatement après sa nomination au poste de Cantor à l’Église Saint-Thomas, Johann Sebastian Bach (1685-1750) commence à réaliser son plus grand rêve, celui de composer de la musique pour chaque dimanche de l’année liturgique. En choisissant ses propres cantates, Bach souhaitait surtout moderniser en profondeur la musique sacrée à Leipzig. Et il y parvient avec brio ; en témoigne son premier cycle de cantates couvrant toute l’année 1723, et plus précisément les quatre magnifiques pages de ce programme. Bach en élargit les dimensions, offre une riche variété de formes et d’effectifs et laisse dans les mouvements introductifs spectaculaires, le chœur et l’orchestre s’entremêler l’un à l’autre. Les anciennes techniques polyphoniques côtoient la célèbre théorie des passions, traduite par des harmonies chargées d’affects. Le résultat en est une représentation textuelle expressive avec une éloquence rhétorique exceptionnelle, le nouveau standard artistique.% %%