s Berceuse de la mort – Collegium Vocale Gent

Directeur artistique
PHILIPPE HERREWEGHE

18/11/2013 — 19:15
De Oosterpoort | Groningen | BE

*Guillaume LEKEU* (1870-1894):
Adagio pour quatuor d’orchestre

*Anton BRUCKNER* (1824-1896):
Ave Maria – Os justi – Vexilla regis

*Gabriel FAURE* (1845-1924):
Messe de Requiem op.48

Hana Blazikova _soprano_
Benoît Arnould _basse_

*Collegium Vocale Gent*
Orchestre des Champs-Elysées
Philippe Herreweghe

Berceuse de la mort

Gabriel Fauré (1845-1924), cet ancien élève de l’Ecole Niedermeyer et maître de chapelle de l’Eglise de la Madeleine, était particulièrement bien placé pour donner un nouvel élan à l’image poussiéreuse qu’avait la musique d’église à Paris. Il y est parvenu avec éclat en composant sa _Messe de requiem_. Ce fut le célèbre violoniste belge Eugène Ysaÿe qui dirigea le 6 avril 1900 la version finale (en sept parties) pour orchestre de cette « berceuse de la mort ». Fauré n’avait pas peur de la damnation éternelle ; dans sa vision, la mort ressemblait à un repos éternel et à une béatitude sereine. Peut-être était-ce dans cette optique qu’il avait composé sa messe « pour le plaisir d’écrire » ?